Noms de Familles et Noms de Lieux




Toponymes de Tournemire (Aveyron)

0 appréciations
Hors-ligne


0 appréciations
Hors-ligne
Bonjour,
je m'intéresse à quelques noms de toponymes d Tournemire près de Roquefort.

J'ai quelques noms de lieux qui trottent dans ma tête depuis le temps où enfant lors de vacances à Tournemire j'allais garder les vaches avec un cousin.
Ces noms je les indique sous la forme où je les ai entendus qui peut diverger de la forme correcte.

D'abord le nom de CANRÉDOUN qui était le nom d'un champ très vaste à la sortie de Tournemire en direction de la route de Massergues. J'ai fini par comprendre qu'il s'agissait sans doute d'un CAMP REDOUN, un champ rond . J'ai rapproché ce nom du patronyme CAMPREDON.

Ensuite SOMMELONGUE. Il s'agit d'un champ étendu en longueur sur la rive gauche du Soulzon et dont la partie supérieure est au dessous du plateau de Taulan.
Comme il s'agit d'un lieu qui n'a jamais été habité il n'est pas mentionné dans la liste habituelle des toponymes de Tournemire

Dans un message antérieur vous avez évoqué le ruisseau de JOULBAS à Tournemire . S'agit-il d'un autre nom du Soulzon . Quelle est l'explication de ce nom qui est pour moi aussi obscur que le nom du Soulzon

Enfin BOUTINENQUES(S). J'ai été étonné par le nom de ce lieu que j'ai vu parfois écrit avec un S final qui était absent de la forme orale. Ce lieu a été le siège d'un masage au XVIIème et là aussi je suis allé garder les vaches. Je me suis passablement agité les méninges pour comprendre le sens du nom de ce lieu. Comme ce lieu est en limite de Roquefort et Tournemire je me suis imaginé un moment que ce nom avait un rapport avec la situation périphérique du lieu mais je comprends bien que cela ne tient pas la route

Claude Barret

CANRÉDOUN est bien entendu le "champ rond" mais, d'après mes investigations, la rondeur n'est pas à prendre au pied de la lettre : elle évoque ici l'amplitude des dimensions, un espace assez vaste où toutes les commodités sont permises.
SOMMELONGUE est à comprendre "longue sommée". On trouve bien des fois ailleurs la graphie Saumelongue. « Dans le Gard, la somme ou salmée de 4 setiers valait de 192 à 206 litres ; elle se divisait en 8 éminées, 16 quartes, 64 boisseaux. » (M. Lachiver, Dictionnaire du monde rural, p. 1201). J'ignore sa valeur exacte pour l'Aveyron. La "longue sommée" est la terre où l'on n'avait pas à semer beaucoup de grains pour avoir une belle récolte de céréale. Le sac ne se vidait pas vite.
Par opposition, SAUMECOURTE de la commune de Montlaur demande à ce que l'on sème beaucoup de grains sur peu de sillons. Le sac était vite vide. Donc Sommelongue = terre fertile, Saumecourte = terre aride.
BOUTINENQUE(S) est la terre ou la ferme de Boutin, comme on a à Millau, La Graufesenque "terre de Gauffre". Boutin est un nom de famille connu dans toute la France. Dans l'Aveyron, il s'agit d'un nom connu à Saint-Affrique et Creissels, pour parler des zones d'expansion proches du lieu qui nous intéresse.

Bonjour,
Merci pour ces réponses
1/ pour le CANRÉDOUN alias CAMP REDOUN, « le champ rond » vos observations sont particulièrement pertinentes . Le champ que j’évoque est en effet très vaste, vallonné et il est impossible d’en déterminer la forme sauf à la consultation de vues aériennes  ou du cadastre

2/ Pour BOUTINENQUE votre explication est vraisemblable bien que les BOUTIN soient rares en Aveyron.
Mes ancêtres qui y vivaient au XVIIème siècle étaient de père en fils joueurs de violon ce qui m’a toujours surpris à cet endroit.
Après m’être torturé les méninges j’avais fait un rapprochement avec le latin médiéval BODINA / BUTINA (borne frontière), en fait d’origine celtique selon ce que je lis.
Ce qui m’orientait vers cette interprétation c’était le caractère périphérique du lieu en limite de Roquefort et Tournemire.
Mais sans doute que je complique les choses

3/ Pour SOMMELONGUE j’ai trouvé intéressnt ce que vous m’apprenez . Je ne connaissais ce lieu que par son appellation orale ne l’ayant jamais vu écrit. En me faisant connaître la saumée/salmée , charge d’une ânesse , unité de capacité exprimiée en setiers et mesure agraire vous m’avez fait intéresser au terme SAUMA (ânesse), terme occitan dérivé du latin SAGMA qui signifie BÂT.
J’ai fait une recherche Internet et je suis tombé sur un article de l’abbé CABROL dans le bulletin de la NRO de 1984.
Pour consulter cet article il suffit de taper dans Google SAUME LONGUE 1984

L’auteur (abbé CABROL) rappelle que les appellations « SAUME LONGUE » concernent toutes des champs beaucoup plus longs que larges. C’est aussi le cas du champ dont je parle . Il évoque le fait que labourer le champ dans le sens de la longueur était plus confortable plutôt que devoir se retourner à chaque instant (littéralement à tout bout de champ) pour creuser un autre sillon. J’ajoute que s’il s’agit qu’un champ pentu comme celui dont je parle il était plus confortable de le labourer de haut en bas et de bas en haut qu’en travers qui est facilement une position de déséquilibre
Comme mes racines paysanes sont assez lointaines le terme SOMME /SAUME n’évoquait pas une ânesse et j’ignorais qu’elles avaient pu être utilisées pour des labours.

L’abbé CABROL voit une confirmation de son étymologie en citant un lieu de Saint Jean de Ceyrargues (Valat de longue bourique)
Enfin CABROL nous signale des observation concernant le lieu de l’aiguelonge, un quartier de Montpellier  qui est situé sur une butte où il n’y a pas la moindre source . Selon HAMLIN le lieu dans les plus vieilles attestations (1171, 1251) est porté sous les noms de EQUA LONGA . EQUA, c’est la jument qu’il ne faut pas confondre (ce qui dû être fait) avait AQUA, l’eau.
Se peut-il que la jument ait été utilisée comme une bête de somme à l’égal de l’ânesse ? Cela nous est confirmé par l’étymologie de JUMENT (latin JUMENTUM, bête de somme)
Le nom occitan de la jument est l’ÈGA. Dans le langue courant francisé cela donne des ÈGUES. On conçoit facilement que ÈGUE+LONGUE ait pu donner naissance du fait d’une pronnciation identique au terme moderne AIGUELONGUE qui de ce fait est sans doute un piège étymologique

Claude Barret

Répondre
Pseudo :
Adresse e-mail:


Se souvenir de mes infos ( pseudo et e-mail ) :
Cochez la case ci-contre :

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 20 autres membres