Noms de Familles et Noms de Lieux

Noms de Familles et Noms de Lieux

Couffignal et Confins

 

Couffignal et Confins

 

 

« Restez chez vous ! » « Confinez-vous ! ». Il est plaisant de penser qu’en occitan, confinhatz vos ! peut aboutir au résultat inverse. Pour faire connaissance avec les raisons de cela, embarquons pour une petite croisière historique pour confinés.

 

 

Confinhatz vos !

 

Nous écrivons sous l’autorité (bonhomme) d’Aimé Vayssier, l’auteur du Dictionnaire patois-français du département de l’Aveyron qui, à côté du sens franco-occitan de « reléguer dans un coin » relevé à Saint-Affrique, donne pour se confinhar « se confiner », le sens de « se rencogner » mais aussi celui de « se faire une place dans une foule compacte, s’ouvrir un passage », en un mot, « se faufiler dans la foule ».

Aux antipodes du français moderne qui parle d’isolement,  ce dernier sens est si bien reçu que le Dictionnaire occitan-françaisde Louis Alibert donne pour confinhament « confinement »,  le sens de « foule compacte » auquel on adjoindra le dérivé confinhièrde même sens.

 

 

Du latin aux langues modernes

 

L’origine de cette disparité est dans le sens du latin cunfiniumformé de cum« avec = ensemble » et finis « limite » pour donner le sens de « limite commune à des champs, des territoires » et l’acception générale de « proximité, voisinage ».

D’où encore le sens du latin confinis « contigu, voisin, qui a du rapport avec, qui touche à ».

L’ancien occitan connaissait bien cette acception et confinary signifiait couramment « voisiner avec ». L’auteur de la Vie de Guillaume de Cabestany, troubadour du Roussillon des XIIe-XIIIesiècle, pouvait dire que son comté confinava com Cataloigna « confinait avec la Catalogne ».

On ne s’étonnera donc pas de trouver de la foule là où il est question de rencontres, de confrontations.

Le sens de « voisiner » est toujours et encore perçu dans le français moderne comme dans l’occitan : l’amour confine parfois à la haine ; de còps l’amor confina amb l’òdi.

Le sens de « s’isoler » ou « isoler » se fait jour quand la notion de limite, auparavant linéaire, devient rectangulaire avec quatre coins. 

 

 

confiner.jpg

 

 

 

 

 

On ne se faufile plus au milieu de la foule ; dès lors, on se sépare de la foule pour se blottir dans un coin, pour se rencogner, s’aconfinar.

On s’aconfinacomme on « s’acantoune » au coin du feu.

 

 

Le sens occitan de « limite » conservé par la toponymie 

 

Le latin confinium est à l’origine de nombre de nos toponymes COUFIN, forme phonétique de confin désignant une limite territoriale du Moyen Age parfois encore perpétuée par une limite intercommunale sinon interdépartementale. Bien souvent un ruisseau, parfois suivi par le tracé d’une limite administrative, est bien souvent le site d’un confinh.

Dans la Nouvelle Revue d’Onomastiquen° 31-32, Pierre-Henri Billy, dans son article « Les limites territoriales dans la toponymie de la France », a bien vu le sens de « limite » pour COUFIN, nom d’une butte près de Saint-Etienne-de-Carlat, donc sur la zone frontière Cantal-Aveyron. Dans la commune aveyronnaise de Cantoin, le ruisseau de COUFFIN suit cette même limite.

Ailleurs dans l’Aveyron, on retrouve Les Coufins, ferme dominant le cours du Viaur, à la limite entre les communes de Flavin et de Trémouilles, et Couffin, ferme de la commune de Privezac et de Prévinquières. Dans cette dernière commune, la ferme de Couffins domine la combe profonde d’un ruisseau affluent de l’Aveyron qui a pu être une ancienne limite.

 

 

Coufinie, Coufinières

 

Avec suffixe -iá désignant le « lieu de », l’Aveyron présente deux noms de lieux. Suivant la limite entre les communes de Rodelle et de Vicomtal, le nom du ruisseau des COUFFINIÈS présente la forme phonétique où le pluriel confiniásest prononcé « coufiniès ».

Plus important encore, mais malheureusement restreint à la seule carte de Cassini, le nom de lieu COUFINIE(1766-8)se trouve dans la commune de Bouillac, dans le Capdenaguais, sur la limite entre l’Aveyron et le Cantal.

Dans la commune de Firmi, COUFFINIÈRES représente un ancien occitan confinièraavec le sens de « zone de la limite » : ici limite entre les communes de Firmi et d’Auzits.

 

 

Les Couffignal sur la limite entre Cantal et Aveyron 

 

Enfin le latin confinialis « limitrophe, voisin ». Dans le Cantal, 700 m au nord-ouest de Montsalvy, COFINALS est sur l’ancienne limite entre les diocèses de Clermont et de Rodez et donc l’actuelle limite entre Cantal et Aveyron. De la même manière, toujours dans le Cantal, près de Couesque, COUFFINHAL est sur un versant dominant le cours du Goul et de la Truyère. 

Côté aveyronnais, la limite départementale est à l'origine du lieu-dit COUFINHAL, dans la commune d’Alpuech, à 500 m de la limite, au milieu des pâturages.

Le nom du hameau de COUFFINAL de la commune d’Entraygues-sur-Truyère, fait exception : il est ici aux confins de la commune citée et des communes de Saint-Hippolyte et de Campouriez.

 

 

Le nom de famille Couffignal

 

De ce type de nom de lieu est issu le nom de famille COUFFIGNAL porté par environ 350 foyers familiaux au siècle dernier (1891-1990) dont une bonne part (170) se trouve dans l’Aveyron, 56 dans le Tarn et une quinzaine dans la Haute-Garonne.

Outre Rodez, l’ensemble des patronymes aveyronnais se trouvent dans le Pays Noir (Aubin, Decazeville, Auzits…), le Ségala (La Salvetat-Peyralès, Rieupeyroux, Quins, Sauveterre-du-Rouergue…), Villefranche-de-Rouergue, le Pays de Najac (Bor-et-Bar, Najac, Saint-André-de-Najac…), Montbazens,  le Vallon (Nauviale, Goutrens, Clairvaux…) et la vallée de l’Aveyron (Mayran, Prévinquières…). 

COUFINHAL (avec un seul fet nhoccitan à la place de gn) est relativement moins connu (65 familles environ) mais a toujours l’Aveyron pour département de référence avec une trentaine de foyers familiaux. Les autres porteurs du nom se trouvent à Paris et dans l’Hérault.

Notons encore l’importance du nom de famille COUFFIN dans le département de l’Aveyron qui totalise une centaine de familles se distribuant sur les zones du Nord-Aveyron envisagées Couffignal avec en plus, Saint-Affrique et Millau.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 



02/05/2020
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 34 autres membres